Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 novembre 2012

Plus une feuille sur le caillou ; mais encore quelques fleurs...

241112_geranium.jpg

C'est au chaud dans le bureau, pendant que la maison subi des bourrasques de vent brusque et violent, que j'écris cette note de dernier week-end de novembre.

241112_bebete.jpg

241112_cerisier.jpg

241112_rosier.jpg

Un mois qui m'a finalement peu vu au jardin, partagé que j'étais entre la fin de mon stage, mon retour à l'école et les tentatives d'échapper à une météo pourrie... un vrai temps de novembre quoi !

Le jardin a bien résisté, sans être trop détrempé ni secoué. C'est officiel, il n'y a plus une feuille sur les arbres, que ce soit cerisiers, poiriers, prunier, érable ou lilas. Ma principale occupation a été de ramasser réguliérement le tapis de feuilles mortes, soit en les stockant dans le compost, soit en "calfeutrant" le massif du mur mitoyen avec.

241112_cosmos.jpg

241112_cyclamen.jpg

241112_soucis.jpg

Les fleurs résistent encore un peu, les soucis en premier lieu, quelques cosmos égarés, des gauras retardataires...

Ce n'est pas avec ce week-end humide et tourmenté que je vais me remettre au nettoyage. J'attend décembre, qui va arriver si vite, et un froid un peu plus présent pour m'y remettre...

241112_pelargonium.jpg

241112_poiriers.jpg

241112_rosetremiere.jpg

mardi, 13 novembre 2012

Mi novembre, mi moustachu...


mardi, 30 octobre 2012

Le changement climatique, c'est maintenant...

291012_jardinier.jpg

Alors que, de l'autre côté de l'Atlantique, la côte Est est légèrement secouée par une franche humidité ambiante, sur notre douce côte Ouest Altantique, le froid est tombé d'un coup ce week-end.
Comme la chute du mercure a emporté avec elle pluie et nuage, on ne s'en plaindra pas.

291012_cosmos.jpg

291012_cyclamen.jpg

291012_erable.jpg

C'était vraiment agréable donc, ce week-end, de passer plusieurs heures au jardin, certes bien couvert - mais le dos au soleil se réchauffait agréablement-, sous un ciel d'azur.
Une dernière tonte, peut-être, qui a remis visuellement le jardin en ordre. Encore du nettoyage et de la coupe dans les massifs. La lavande a été taillée, comme les pieds de souchet et les rudbeckia roses...
Il faudra que je déplace des pieds de digitales qui se sément partout - et particuliérement dans les rosiers - tout comme la bourrache qui s'est joliment ressemée... mais pas trop où il fallait !

291012_jardinchat.jpg

291012_paillis.jpg

291012_violette.jpg

Des Phlox qui végétaient dans un coin ombrageux transplantés au soleil, des pensées jaunes et des cyclamens de Naples éclatants disséminés dans le jardin pour les quelques touches de couleurs nécessaires à affronter le futur mois de novembre. Un hosta "from Moman" mis en terre, les différents pots de géraniums odorants mis à l'abri du frais dans la petite serre, voir dans la véranda.
Un sac de paillis a été ouvert pour commencer à protéger certains pieds, vivaces ou racines à fleur de terre. Une collection de jacinthes a été empotés dans différents pots pour que le début d'année 2013 soit aussi coloré que parfumé.

291012_paillispots.jpg

291012_pensee.jpg

291012_saugegraahmi.jpg

Seuls, les gauras roses et blancs balancent encore leurs hampes fleuries sous le vent frais alors que les derniers soucis explosent de jaune orangé avant de se ratatiner.
Dans deux jours on est bien en novembre...

291012_tabac.jpg

291012_soucis.jpg

291012_jardinhaut.jpg

mardi, 23 octobre 2012

La pourriture en ce jardin...

231012_eau.jpg

La pluie, la pluie et encore la pluie. Inutile d'insister, pas de jardinage en ce moment, le terrain est détrempé et le jardinier enrhumé (à moins que ce soit le contraire...) ; à peine le temps de quelques balayages de feuillages en décomposition.

Espérons que le week-end prochain verra des éclaircies.

En attendant, le jardin se noie, en virant au cramoisi...

231012_capucine.jpg

231012_chrysantheme.jpg

231012_dahlia.jpg

231012_erable.jpg

231012_euphorbe.jpg

231012_feuilles.jpg

231012_gendarmes.jpg

231012_hortensia.jpg

231012_hydrangea.jpg

231012_lierre.jpg

231012_murrouge.jpg

231012_souchet.jpg

231012_toile01.jpg

231012_toile02.jpg

231012_tomates.jpg

231012_vanillefraise.jpg

231012_rougesang.jpg

vendredi, 12 octobre 2012

2 mois, ah oui quand même...

121012_dalhia.jpg

Oui, oui, je sais. Je n'écrivais plus de notes, je ne mettais plus de photos ni de vidéos. Bref, c'était Waterloo par les racines.
Pourquoi ? Un coup de flemme sans doute, un questionnement sur l'utilité de ce blog, plus trop de temps, ou plus vraiment envie d'en consacrer à ça.
Il y avait aussi le fait que depuis fin août, le jardin était en jachére. Après l'été plus que bizarre, voire franchement merdique qu'on a eu, l'automne est arrivé direct avec vent+froid+pluie.
Bref, même pas le temps d'aller faire un petit nettoyage de fin d'année, une dernière tonte, une taille ultime.

121012_amarante.jpg

121012_asters.jpg

121012_fruitsrosier.jpg

Et puis bon, l'envie est revenu, du jardin, du gratouillage comme du blog et me revoilà. Je découvre toujours un peu stupéfait que malgré le niveau zéro de réactualisation de ce blog, il y a toujours 1000 visites par mois ! Maman, arrête de te connecter 3 fois par jour, ça fausse les stats !

Donc, en stage au CHU en ce moment. Et de nuit.
J'ai des journées de repos, certaines consacrées à dormir (!), d'autres à faire ce qu'il me plait.
Il s'en est fallu d'un rien le week-end dernier que je rédemarre au jardin mais la pluie a coupé net mon élan. Ci-joint vidéo à l'appui...

La semaine s'est dissoute sous des trombes d'eau et j'ai passé des heures à vider les bassines, les récupérateurs d'eau et à vociférer contre ce temps de chien.
Malgré tout, hier, j'ai affronté le temps crachouillard pour commencer un sérieux nettoyage de jardin avec première taille de massifs, et tout particuliérement la coupe d'un gros et vieux pied de seringat mêlé avec un rosier liane (Félécité et Perpétue je pense...). J'ai élagué sec, tout en maintenant un faible "rideau de verdure" pour me protéger des voisins. Je compte maintenant sur le printemps prochain pour refaire pousser tout ça bien vert et bien dense.

121012_gramines.jpg

121012_jardinflou.jpg

121012_rose.jpg

Ce jour, réveillé (tard) avec le soleil et sitôt le thé bu, j'étais dans le jardin afin de continuer sur la lancée. Tonte du gazon (c'était pas un luxe), coupe des roses trémiéres déséchées, tour à la déchetterie avec les sacs de la veille, nettoyage par-ci par-là des massifs.
Pas de taille à ras systématique des vivaces. Je déteste ces jardins où tout est coupé ou arraché dés que la plante bruni ou racorni un peu. Je désespérais à la déchetterie de voir des brassées entières de sédums poupres coupés et jetés à la benne, alors que c'est à cette saison que leurs coloris sont les plus beaux.
Je suis plutôt dans l'optique de coupes légères successives, voir de ne tailler qu'au printemps.

121012_rudbeckia.jpg

121012_rudbeckiarose.jpg

121012_sedum.jpg

Je constate qu'un jardin "abandonné" pendant prés de 2 mois se laisse doucement aller. Il va falloir que j'y revienne plusieurs fois pour lui redonner son petit côté "sauvage mais psychorigide" qui me plaît tant"...
Si le temps "frais mais ensoleillé" pouvait d'ailleurs continuer un peu ça m'arrangerait. Ça ne ferait pas mûrir mes tomates, définitivement plantées pour la gloire, mais au moins ça serait plus agréable...

121012_stipechevelu.jpg

121012_tomates.jpg

mercredi, 22 août 2012

Plan Canicule : opération réhydratation activée (du jardin comme du jardinier !)...

Après une semaine d'absence pour cause de balade en Val de Loire, je pensais retrouver un jardin exangue, jaune crâmé et la langue pendante.

Et ben, à part quelques plantes en pot, même pas !


jeudi, 09 août 2012

Comme un coup de chaud...


dimanche, 05 août 2012

L'août-tomne, déjà ?

050812_feuillesmortes.jpg

Et oui, les feuilles tombent en pagaille sous un ciel gris cendre dans une humidité ambiante (et familière). On s'y croirait presque.

Je pense que le gros coup de chaud qu'on a dû supporter 4 jours de suite est plus responsable de ces chutes précipités qu'un décalage précoce de la saison automnale. Ou alors, rien ne va vraiment plus !

050812_jardin.jpg

050812_lys.jpg

050812_rudbeckiablanc.jpg

Pas vraiment grand chose à dire de plus sur le jardin, qui n'a jamais été aussi vert un 5 août. Je me suis rendu compte que le tuyau d'arrosage sorti fin mai, alangui comme une couleuvre endormi le long de la maison n'a jamais, mais jamais servi. Et ce n'est pas avec le stock encore débordant de mes citernes d'eau de pluie récupérées que je vais m'agiter du tuyau...

Autrement, peu de changement au jardin qui glissent doucement vers sa fin d'été maussade. Je coupe et nettoie réguliérement les vivaces envahissantes comme les lichnis, ou les annuels secs comme les pavots.
Un gros tour à la déchetterie avec quand même 8 sacs remplis à ras-bord a été nécessaire pour commencer août dans un jardin à peu prêt regardable...

050812_lavande.jpg

050812_rudbeckiarose.jpg

050812_trucsbleu.jpg

J'ai passé également 3 grandes heures à nettoyer le massif du jardin de devant en coupant fleurs séches, secouant fleurs à graines, arrachant mauvaises herbes et pissenlit, tout en regratouillant la terre décidemment plus aride que derrière. Pour terminer l'été en beauté, j'y ai replanté 10 pieds de tabac rose sombre et 10 pieds de sauge rouge annuelle. J'ai également déplacé des petits pieds de fétuque bleu semé naturellement dans le coin le plus sec du massif. Curieusement, une dizaine de pieds de lupins s'épanouissent naturellement ; je les laisse faire pour l'instant, on verra au printemps prochain.

Alors que mes pieds de tomates malades ne sont plus que l'ombre d'eux-même, j'hésite encore à tout arracher. Mon occupation de mes prochains jours de repos ? Si il ne pleut pas !

050812_tomates.jpg